Compte rendu de la réunion du comité Mulhouse 178 du 4 novembre 2016

De en-marche68
Aller à : navigation, rechercher

Des nouvelles de notre Comité

Nous nous sommes réunis vendredi soir le 4 novembre, cette fois à six ! Ainsi voici Cécile, Aurélie, Emmanuelle, Béatrice, David et Thierry en discussion. Merci donc à ceux qui sont venus et les excusés le sont, nous espérons les rencontrer à notre prochain RV !!

L’objet de cette fin d’après-midi a été de débattre autour des « valeurs de la vie quotidienne ».


Sur l’objet de la SÉCURITÉ dans le quotidien, nous pensons que l’axe doit être porté sur la PRÉVENTION.

L’objet du REVENU UNIVERSEL a été le fait d’un débat : la question semble mal posée, nous n’avons pas tous les éléments pour pouvoir y répondre, ce revenu pouvant sans doute impliquer des éléments économiques et sociaux que nous ne maîtrisons pas ; au total, nous n’en sommes pas favorables, ou alors ceci nécessitera un changement complet de notre système de référence.

Sur la société de vigilance, et l’implication du citoyen, on est en accord et on insiste sur le terme de BIENVEILLANCE CITOYENNE, plutôt que seulement de vigilance, dans un souci de cohésion sociale, d’identité de chacun au sein de la communauté, avec la création d’outils d’alerte et de partage d’infos entre citoyens, mairie, police de proximité … , avec un travail en réseau et maillage des recueils d’infos.

Pour les questions relatives au sentiment d’utilité de chacun dans la société, et L’ÉMANCIPATION DES PERSONNES AU TRAVAIL, nous pensons qu’il faudrait une meilleure reconnaissance du travail du salarié, faciliter l’évolution de carrière par une meilleure gestion des carrières (aussi améliorer par exemple le système de validation des acquis et expériences), et aussi une meilleure protection du salarié dans son champ de métier. Il faut améliorer les méthodes de management (discussion dans le groupe sur la RSE et aussi l’importance de favoriser l’engagement syndical), modifier le fonctionnement de la formation professionnelle en soutenant les actions sur les personnes actuellement les moins dotées en formation professionnelle ( CDD courts, intérimaires… ) et aussi en mettant fin au paritarisme actuel.

Les élèves de lycées devraient être mieux conseillés dans leur orientation (exemple de l’Allemagne où les organismes type Pole Emploi sont intégrés dans les outils d’orientation). Le CV anonyme est une bonne chose, même si des expériences récentes ne semblent pas probantes…

Enfin sur la question de la MOBILITÉ DU CITOYEN (en particulier dans sa relation au travail) nous pensons d’une part que l’on pourrait sous conditions rendre possible l’indemnisation chômage pour un salarié démissionnaire, et que d’autre part il faut redéfinir et AMÉLIORER LA POLITIQUE DES LOGEMENTS SOCIAUX, redéfinir les droits d’accès à ces logements et mettre en place une POLITIQUE ADAPTEE DES TRANSPORTS, dans un aménagement du territoire bien pensé et dans l’amélioration de la mixité sociale.

Nous insistons pour dire que les questions posées ont été pour la plupart l’objet de débats entre les membres du Comité, et parfois, aussi d’un constat de difficulté voire d’impossibilité à répondre binairement à une interrogation complexe ; ceci sera remonté au niveau national, nous ne voulons pas être des « caisses enregistreuses de propositions » mais et c’est ce qui fait la force et doit le rester du mouvement d’En Marche, des flux de réflexions et de propositions pour faire grandir par « la base » un projet.

Nous essaierons de contacter le référent départemental, de prendre contact avec les autres comités de Mulhouse (si besoin les fusionner selon l’évolution en taille de notre comité)

La prochaine réunion est prévue ensemble pour le vendredi 18 novembre à 18H.