Compte rendu de la réunion du comité Mulhouse 178 du 27 janvier 2017

De en-marche68
Aller à : navigation, rechercher

Réunion du comité local Mulhouse 178[modifier]

Reunion270117-1.jpg

27 janvier 2017

Sont présents : 26 personnes, dont de nombreux nouveaux ! ( cf Brunch du 22 janvier) ; chacun se présente. Le désir d’engagement dans un mouvement innovant et porteur de changement est présent chez chacun, aussi dans la volonté de faire émerger une nouvelle façon de faire de la politique issue des citoyens que nous représentons chacun individuellement à sa façon.


Organisation, points de fonctionnement, vie du comité, actions à venir[modifier]

  • Le brunch de dimanche 22 janvier
    • Il fut une réussite incontestable ; 90 personnes présentes, la moitié déjà en comité, parmi les autres beaucoup ont demandé à adhérer à un comité.
    • Un comité va se créer sur le Sundgau (Isabelle Blériot)
    • Le coté convivial a bien plu, favorisant les échanges entre adhérents
    • La forte présence de Patrick Striby, homme connu du milieu politique a été estimée par certains trop grande aux vues de ce que les personnes attendent du mouvement et ne désirent pas sa récupération par le milieu politique
    • on remercie tous ceux qui s’y sont impliqués.
    • Dimitri a déjà réalisé une vidéo courte, https://www.youtube.com/watch?v=we5WA1XTYVM
    • une seconde est en préparation, la voici maintenant diffusée
    • https://www.youtube.com/watch?v=9cOx5J5k604
    • Voici le paperboard suite à l’animation de Aurélie et Régis
Paperboard220117.jpg
  • Nouveaux comités :
    • Sundgau : Isabelle Blériot que l’on remercie
    • Cernay/Wittelsheim : Aurélie Tacquard en cours de contact avec les animateurs de Cernay et Thann
  • Meeting de Lyon

Un grand meeting national se tient le samedi 4 févier à Lyon ; tous sont encouragés à s’y rendre, voir pour covoiturage ( voir avec Cécile qui pense y aller et Thierry) Pour les autres restant en Alsace ce jour, on prévoit d’organiser une retransmission dans un café, cela reste à étudier et préciser

  • Actions à venir
    • Régis et Virgil ne sont pas présents
    • Samedi 28 plusieurs personnes du Haut-Rhin et du comité de Mulhouse se rendent à Nancy pour une journée de formation à la démarche de rencontre tractage avec les personnes citoyens dans la rue, elle est sous l’organisation de la référente régionale grand Est Leila Khechab.
    • Pendant la réunion , on insiste sur ce besoin d’être formé et d’avoir un argumentaire, aussi de savoir répondre à des questions ciblées simples parfois axées sur les problèmes régionaux et locaux, mais pour lesquelles les réponses doivent être appropriées et ne figurent pas toujours sur les fiches thématiques fournies par le national. On en reparlera selon les résultats de la journée de Nancy.
    • De toute façon on va prochainement passer en mode campagne avec beaucoup plus d’actions sur le terrain


Débat autour de la thématique « Europe »[modifier]

Le sentiment de ne pas être à l’aise avec ce sujet est partagé par plusieurs membres du comité ; le sujet est difficile et même avec des notions on a du mal à avoir une opinion sur certaines questions.

Le temps se divise en deux parties : d’abord discussion à bâtons rompus sur l’Europe et certains sujets, puis réponse aux questions du national

Le problème de la police aux frontières, Frontex ; protéger les frontières de l’UE ( chaque pays doit y collaborer), mettre en place une police où collaborent plusieurs pays, revoir le problème outre cette police européenne d’une défense européenne.

Le problème de la souveraineté de l’Europe ; celle-ci est mise à mal par le populisme ; l’UE est plus qu’un simple marché économique.

Pour la crise migratoire, les portes d’entrée Grèce Italie et Turquie sont évidentes, on ne peut pas envisager de tout «  fermer » Il faut donc une politique d’accueil des migrants à l’échelle de l’UE, avec peut-être des quotas acceptables par chacun des pays Toujours différencier réfugiés ( guerre, …) et migrants d’autre cause ( économique, attrait de l’Europe…), mais de toute manière s’attendre à ce que la vague migratoire persiste voire s’amplifie ; il faut penser à investir dans les pays d’origine par mes mesures adéquates et cohérentes( coopération , éducation, économie adaptée au pays…) L’accueil des migrants par nos pays est un coût à court terme et une richesse à plus long terme.

La proposition de conventions démocratiques dans toute l’UE d’E Macron paraît à priori utopique ; pourtant c’est par cela que la conscience de l’Europe peut se trouve renforcée au sein des peuples ce qui à terme augmentera sa souveraineté par l’adhésion des peuples au processus. Il faut que la démocratie soit plus directe et plus proche du citoyen ; cela implique une meilleure communication sur ce que fait l’UE , apprendre dès l’école plus sur le fonctionnement et le coté pratique de l’Europe pour que la conscience de participer en tant que citoyen à un projet commun soit renforcée

Se souvenir que l’UE a permis en son temps un développement très rapide de pays tels que Espagne Portugal, Grèce,


Questions, savoir répondre : à quoi sert l’Europe ? (normes qui protègent, routes, réglementation, certifications, Erasmus, politique agricole commune, alimentation règlementée et réglementation AB ( bio)..etc)

Qu’est-ce qui au quotidien d’un citoyen est original chez EM pour l’Europe ? (mettre constamment en avant l’Europe, passer par un axe fort franco allemand ?)

Christian rappelle que nos discussions ne sont pas toujours transposables dans une relation qui se nouerait dans la rue avec un citoyen et qu’il faut se préparer à répondre à des questionnements plus simples et plus pratiques sur l’Europe


  • Questions du national

On retient comme prioritaire la proposition de mettre en place une politique commune en matière de fiscalité Le problème concret le plus important est lié à la fiscalité commune et le besoin de mettre en place un budget de la zone euro avec un ministre de l’euro Les propositions élaborées semblent bonnes, mais on insiste aussi sur la nécessité pour l’Europe de s’investir dans le développement durable ainsi que dans une diplomatie plus forte qui assurera aux yeux du monde une plus grande souveraineté , relancer une politique de défense commune ( rappel des forces de frappe singulières de la France et en particulier la force nucléaire) Pour ce qui est de la question de la police européenne commune, on a déjà Interpol, il faut resserrer et intensifier les liens entre les différents polices et organismes de renseignement nationaux



En définitive[modifier]

La prochaine réunion est prévue le Vendredi 3 février dans la même salle du Lerchenberg à 18H30 sur le thème de l’écologie. On programmera ensuite en février une réunion tous les vendredi avec une fois une soirée ensuite au restaurant ( Le BUI BUI ?)


Merci encore à tous. Le passage en mode campagne se rapproche, restons mobilisés et que tous ceux qui rejoignent le comité maintenant soient vraiment les bienvenus, pour tout ce qui nous attend en actions dans les trois mois à venir.

Bonne semaine.

Thierry CL